Signaux d'alerte

Les signes d’alerte suivants peuvent être temporaires, mais ils peuvent aussi être le début d’une maladie mentale. Les troubles mentaux peuvent être traités. Si vous remarquez ces signes d’alerte chez vous, parlez-en à un proche et demandez de l’aide. Si vous observez ces signes d’alerte chez un de vos proches, parlez-en avec lui.


  • Sautes d’humeur inhabituelles
  • Troubles du sommeil
  • Perte d’appétit
  • Manque de motivation ou baisse des performances à l’école, à l’université ou au travail
  • Retrait des amis, des collègues ou des membres de la famille
  • le sentiment de ne plus pouvoir faire confiance aux autres
  • avoir des idées qui sont difficiles à comprendre pour les autres.
  • des pensées négatives envers soi-même
  • perdre le contrôle de l’alcool ou d’autres drogues

QUE PEUVENT FAIRE LES AUTRES

Que peuvent faire les parents et les amis ?
Les parents, les amis et les autres personnes proches sentent souvent très clairement quand un être cher traverse une crise grave. Voilà ce qu’ils peuvent faire :

  • Prenez vos propres sentiments et observations au sérieux, informez-vous et devenez vous-même actif.
  • Parlez à la personne concernée et conseillez-lui de chercher de l’aide.
  • Les membres de la famille et les partenaires en particulier sont souvent soumis à une forte pression et modifient eux-mêmes leur comportement, par exemple en se retirant. Ils peuvent s’y opposer et chercher un échange (par exemple, dans un groupe d’entraide).
  • Si nécessaire, cherchez vous-même une aide professionnelle.

OÙ TROUVER DE L'AIDE

Parfois, il n’est pas facile de trouver tout de suite la bonne offre. Les points de contact suivants peuvent fournir une première orientation pour savoir à qui s’adresser :

Psy.ch est une plateforme sur Internet proposant des offres d’aide (thérapie, conseil, auto-assistance) dans le canton de Berne.


Tel 143 est la ligne d’inquiétude suisse (également en ligne) pour les problèmes de toutes sortes